vendredi 9 août 2013

Hausse mystérieuse de la mortalité des dauphins sur la côte Atlantique des USA

© ap.
Les autorités américaines ont déclaré vendredi enquêter sur une hausse surprenante de la mortalité chez les grands dauphins le long de la côte Atlantique des Etats-Unis.
En juillet, 89 dauphins se sont échoués sur les plages côtières de l'Atlantique et 35 autres ont été retrouvés morts jusqu'à présent en août, des chiffres inhabituellement élevés.


Les scientifiques tentent notamment de découvrir si un pathogène contagieux pourrait être à l'origine de ces morts prématurées, certains animaux ayant présenté des lésions pulmonaires.

Les chercheurs estiment qu'il s'agit "d'une mortalité inhabituelle" due à "une extinction inattendue et importante", s'étendant le long des côtes de New York, du New Jersey, du Delaware, du Maryland et de la Virginie --Etats de l'est des Etats-Unis-- depuis début juillet.

"Les examens préliminaires de tissus d'un dauphin révèlent une possible infection par le morbillivirus bien qu'il soit encore trop tôt pour dire si le morbillivirus est à l'origine de ces décès", a expliqué l'Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) dans un communiqué.

Cependant, les scientifiques constatent que l'existence "d'un pathogène contagieux reste au sommet de la liste des causes potentielles" de la mort des dauphins.

La plupart des dauphins étaient déjà morts lorsqu'ils ont été retrouvés. Un petit nombre étaient encore en vie lorsqu'ils se sont échoués, mais pour mourir peu après.

7/7

1 commentaire:

  1. Indépendamment des traitements quotidiens oraux ou futurs administrés par voie injectable, ceux-ci nécessitent des visites de soins de santé pour les médicaments et une surveillance de la sécurité et de la réponse. Si les patients sont traités suffisamment tôt, avant que beaucoup de dommages au système immunitaire ne se soient produits, leur espérance de vie est proche de la normale, tant qu'ils continuent à recevoir un traitement efficace. Cependant, lorsque les patients arrêtent le traitement, le virus se rétablit à un niveau élevé chez la plupart des patients, parfois associé à une maladie grave, car je suis passé par là et même par un risque accru de décès. Le but de «guérir» est en cours mais je crois toujours que mon gouvernement a fabriqué des millions de médicaments ARV au lieu de trouver un traitement. pour la thérapie et le suivi continus. Les ARV seuls ne peuvent pas guérir le VIH, car parmi les cellules infectées se trouvent des cellules mémoires CD4 de très longue durée et peut-être d'autres cellules qui agissent comme des réservoirs à long terme. Le VIH peut se cacher dans ces cellules sans être détecté par le système immunitaire de l'organisme. Par conséquent, même lorsque l'ART bloque complètement les cycles d'infection ultérieurs des cellules, les réservoirs infectés avant l'initiation du traitement persistent et, à partir de ces réservoirs, le VIH rebondit si le traitement est arrêté. "Guérir" pourrait signifier un traitement d'éradication, ce qui signifie débarrasser complètement le corps du virus du réservoir ou un traitement VIH fonctionnel, où le VIH peut rester dans les cellules du réservoir mais le rebond à des niveaux élevés est empêché après une interruption du traitement. croit qu'il y a un espoir pour les personnes souffrant de cancer, le VIH, le sida, l'herpès, le diabète, l'hépatite, j'ai lu sur lui en ligne comment il guérit Tasha et Tara alors je l'ai contacté sur drituaherbalcenter@gmail.com crois moi c'était facile j'ai bu son phytothérapie pendant deux semaines et j'ai été guéri juste comme ce n'est pas le Dr Itua un homme merveilleux? Oui il l'est! Je le remercie tellement si je vais vous dire que si vous souffrez de l'une de ces maladies, contactez-le, il est gentil.

    RépondreSupprimer