jeudi 10 novembre 2011

Une nouvelle espèce de mygale "albinos" découverte en Australie


Un habitant d'une petite ville de l'ouest australien a découvert une nouvelle espèce d’araignée. Une mygale qui présente la particularité d'avoir une tête totalement blanche, d'où son surnom de "mygale albinos".
La nouvelle mygale qui vient d’être découvert en Australie n’est pas, comme son nom le laisse supposer, une véritable mygale albinos. Elle possède en effet un certain nombre de pigments qui donnent une couleur brune à son corps et ses pattes, exactement comme celui des autres mygales. Cette araignée de 3 centimètres a en fait conservé ce surnom en attendant d’être cataloguée officiellement en tant que nouvelle espèce. 

Découverte par un habitant d'une petite ville de l’ouest de l’Australie, elle a été capturée et envoyée au musée. "Je suis presque tombé quand j'ai vu sa tête blanche", s'est souvenu dans un mail Mark Harvey, administrateur du Western Australian Museum cité par le National Geographic. Bien qu'il se ravisse de cette découverte, le spécialiste a néanmoins regretté qu'on n'en sache si peu sur cet arachnide, dont c'est ici le seul spécimen connu. "Nous ne savons rien de son histoire. Nous pensons qu’elles vivent dans des terriers leur vie entière [comme toutes les mygales] et que lorsque les mâles arrivent à maturité ils partent à la recherche de femelles dans leurs terriers".
Les mygales ont en effet pour habitude de se terrer dans leur antre et de bondir pour saisir leur proie lorsque les vibrations qu’elle produit en passant, lui parviennent. Proie qui peuvent aussi bien être des insectes, des arthropodes que des petits invertébrés. Toutefois, la nouvelle mygale qui vient d’être découverte est extrêmement rare, il n'est donc pas exclu qu'elle se comporte un peu différemment.
"Les araignées appartiennent à un groupe varié d'animaux qui fascinent et terrifient beaucoup de gens", a commenté Mark Harvey. Alors qu'elles détiennent un rôle crucial dans le contrôle des populations d'insectes, le spécialiste a estimé : "le monde serait un endroit bien pire sans les araignées".

Maxisciences

2 commentaires:

  1. encore en Australie sa les devrai les géner (naila)

    RépondreSupprimer
  2. C'est un élément de la chaine de la vie :)

    RépondreSupprimer