samedi 2 juillet 2011

Les États-Unis et la Russie se disputent un astéroïde qui pourrait détruire la Terre

 

À peine deux semaines après l'échec d'une prédiction de fin du monde par un prêcheur américain, les scientifiques russes et américains sont en guerre concernant une autre menace pour la vie humaine.
Le danger cette fois-ci n'est pas un événement apocalyptique, mais l'éventualité que la Terre soit percutée dans 5 mois par un astéroïde géant.
Ce potentiel et dangereux rocher de l'espace est connu comme l'astéroïde 2005 YU, un mini-monde arrondi d'environ 400 mètres de diamètre.
Selon les scientifiques US, cet astéroïde approchera la Terre d'à peine 33.000 km (0,85 de la distance Terre-Lune) début novembre.
En raison de sa taille et du risque qu'il présente de « fouetter » la Terre par sa proximité, une importante campagne de radar et d'observations visuelles et infra-rouges a été programmée.
Les scientifiques américains disent qu'il n'y a aucune raison de s'alarmer, mais les russes ont publié un rapport disant qu'il y a quelque chose à craindre.
La NASA rejette le rapport russe, qualifiant de « minuscules » les chances que l'astéroïde puisse frapper la Terre.
L'astéroïde 2005 YU55 a été découvert par Spacewatch (surveillance de l'espace) à l'université d'Arizona, au laboratoire planétaire de Tucson le 28 décembre 2005.
Selon Spacewatch, l'astéroïde est « en route et se dirige vers nous, ce voyageur cosmique est un nouveau rappel que notre planète est une cible facile. »
« Son approche maximale de la Terre le 8 novembre est inhabituelle étant données sa masse et sa taille. En moyenne, on attend le passage si près d'un objet de cette grosseur tous les 30 ans ». a dit Don Yeomans, directeur du bureau de la NASA pour les programmes d'objets proches de la Terre et du laboratoire californien de Pasadena du Jet Propulsion (JPL).
Yeomans a dit qu'avec les capacités du nouveau radar de Goldstone en Californie – partenaire du réseau de la NASA pour l'espace lointain – il y a une bonne chance d'obtenir une image radar de 2005 YU55 inférieure à un niveau de résolution de 5 mètres. Cette capacité signifierait obtenir une plus haute résolution spatiale de l'objet que celle atteinte par les récentes missions d'engins spatiaux en survol.
« Nous aimons donc penser à cette opportunité comme à une mission de survol, avec la Terre comme engin spatial. » a déclaré Yeomans à SPACE.com. « En combinant une optique basée au sol et des observations proches de l'infra-rouge, les données radar devraient procurer une image très complète de l'un des plus grands potentiellement dangereux astéroïdes » a-t-il dit.
L'astéroïde 2005 YU55 est un lent rotateur. En raison de sa taille et de sa proximité de la Terre, le Centre des planètes mineures de Cambridge, Massachusetts, a qualifié le rocher de l'espace un « astéroïde potentiellement dangereux ».
« Nous nous préparons déjà pour le passage de 2005 YU55 » a dit Lance Benner, chercheur scientifique au JPL (Jet Propulsion Laboratory) et spécialiste des images radar pour les objets proches de la Terre. Il a expliqué que le programme consistait à observer l'astéroïde au radar, en utilisant à la fois l'immense antenne d'Arecibo à Puerto Rico et l'équipement de Goldstone.
 
« L'astéroïde approchera par le sud, Goldstone a donc une chance d'être le premier à l'observer en raison de sa couverture de déclinaison » a dit Benner.
Pour une aide à la coordination des campagnes d'observations, le site web de « Radar Observations Planning » a été installé pour cette rare occasion.
« Ce survol sera le plus proche de tous les astéroïdes proches de la Terre avec une magnitude absolue d'une brillance jamais observée depuis 1976 et qu'on ne verra plus qu'en 2028 »a-t-il ajouté. « Personne n'a vu 2010 XC15 pendant son survol proche à moins de 0,5 LD (Lunar Distance) en 1976. »
Il a fait remarquer que ce dernier n'a été découvert que fin 2010.
Le survol par 2005 YU55 sera ainsi le plus proche réellement observé d'aussi important, il représente donc une opportunité unique » a dit Benner. Dans un certain sens, cela fournira une résolution d'image comparable au meilleur survol fait par une mission spatiale. »
Benner a dit qu'avec un passage en flèche si près de la Terre, les échos radar seront extrêmement forts.
Benner a expliqué qu'au début, l'objet sera trop proche du soleil et trop vague pour une observation optique. Mais en fin de journée le 8 novembre, l'élongation solaire grossira suffisamment pour qu'on le voit. En début de journée le 9 novembre, l'astéroïde pourrait atteindre une magnitude de 11 pendant plusieurs heures avant de disparaître, car il va s'éloigner rapidement.
Même si la Terre échappe à ce danger imminent, les scientifiques russes disent qu'il y a dans l'avenir une menace plus grande appelée Apophis...lire la suite

Merci Hélios pour le lien et la traduction.

 SUIVI SOLEIL 


Il est peu probable que l'astéroïde 2005 YU55 percute la terre mais pourrait il influencer la comète Elénin???
 Cela pourrait être le cas s’il ne s’agissait que d’une simple comète, mais si nous avons à faire à une étoile, d'une masse supérieur a la terre, rien ne déviera sa trajectoire. Par contre Elenin pourrait influencer la trajectoire d’autres corps céleste comme un astéroïde.
Pour l’instant personne ne sait vraiment ce qui va se passer à l'automne 2011 lorsqu’Elenin passera entre nous et le Soleil. Tout ce que l’on sait pour l’instant c’est qu'elle arrive dans notre système solaire!!!

Elenin actuellement


lire aussi un article sur 2012 un nouveau paradigme: sur une mise au point sur Elenin 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire